Accueil Vie Locale ๐€๐๐๐„๐‹ ๐€๐”๐— ๐ƒ๐Ž๐๐’ ๐๐Ž๐”๐‘ ๐‘๐„๐’๐“๐€๐”๐‘๐„๐‘ ๐‹๐€ ๐‚๐‘๐Ž๐ˆ๐— ๐ƒ๐” ๐‚๐€๐‹๐•๐€๐ˆ๐‘๐„

๐€๐๐๐„๐‹ ๐€๐”๐— ๐ƒ๐Ž๐๐’ ๐๐Ž๐”๐‘ ๐‘๐„๐’๐“๐€๐”๐‘๐„๐‘ ๐‹๐€ ๐‚๐‘๐Ž๐ˆ๐— ๐ƒ๐” ๐‚๐€๐‹๐•๐€๐ˆ๐‘๐„

80
0

๐‹E ๐‚๐€๐‹๐•๐€๐ˆ๐‘๐„

Surplombant la cรฉlรจbre bastide royale de Villefranche de Rouergue, la colline de Saint Jean d’Aigremont est un ancien oppidum gaulois, dรฉnommรฉe ยซย la montagne de l’รฉternelย ยป des confrรจres Pรฉnitents, qui culmine ร  393 mรจtres d’altitude et qui domine de 140 mรจtres le confluent des riviรจres de l’Alzou et de l’Aveyron. Ce site dรฉtient d’une riche histoire car sur ce promontoire, le bรขti a รฉvoluรฉ avec l’existence initiale d’une forteresse ร  double enceinte, puis d’un sanctuaire dรฉdiรฉ ร  Saint Jean Baptiste en 1281, d’une annexe de la collรฉgiale Notre Dame en 1301, avant qu’en 1715, naisse l’ermitage Saint Jean d’Aigremont avec la construction de la chapelle du Saint Sรฉpulcre. Cet รฉdifice religieux couvert en ardoises abrite en son sein de prรฉcieux ornements, ors sur fond bleu, qui rappellent les symboles de la crucifixion. Jusqu’au dรฉbut du XXยฐ siรจcle, chaque vendredi saint, les Pรฉnitents bleus et noirs empruntaient le chemin de Croix qui jalonne l’ancienne voie romaine puis le promontoire de Saint Jean d’Aigremont, effectuant une procession reproduisant symboliquement les derniers moments de la Passion du Christ. Ainsi, le Christ monumental, รฉrigรฉ en 1926 sur un calvaire devant la chapelle du Saint Sรฉpulcre, tรฉmoigne de la dimension emblรฉmatique de ce site patrimonial.

๐๐€๐“๐”๐‘๐„ ๐ƒ๐„๐’ ๐“๐‘๐€๐•๐€๐”๐—

Aujourd’hui, la croix du calvaire est fragilisรฉe et menace hรฉlas chute. En effet, son socle en bรฉton de premiรจre gรฉnรฉration se dรฉgrade rapidement en raison de fissures qui laissent s’infiltrer l’humiditรฉ ; En consรฉquence, avec le gel, des รฉclats de bรฉton apparaissent sur l’ensemble du socle, qui ne possรจde plus la soliditรฉ indispensable ร  la tenue de la grande croix. De plus, cette derniรจre nรฉcessite une remise en peinture avec sa teinte originelle. L’installation รฉlectrique existante permettant l’รฉclairage adaptรฉ de la croix, est aussi ร  amรฉliorer au profit d’une technique plus discrรจte et performante. Grรขce ร  cette souscription, vous pouvez contribuer ร  la rรฉalisation de ce projet associatif d’exception.

๐‹๐„ ๐‹๐ˆ๐„๐ ๐๐Ž๐”๐‘ ๐…๐€๐ˆ๐‘๐„ ๐‹๐„๐’ ๐ƒ๐Ž๐๐’ ๐„๐ ๐‹๐ˆ๐†๐๐„ :

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/croix-du-calvaire-a-villefranche-de-rouergue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaรฎt entrer votre commentaire!
S'il vous plaรฎt entrez votre nom ici